Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

19 avril 2014, Samedi (mal)Sain, veille de l'anniversaire de l'Evènement le plus extraordinaire jamais survenu dans l'Histoire de l'Humanité: un homme déclaré mort depuis trois jours sort vivant de son tombeau. Il se planque pendant un peu de temps avant de réapparaître, en cachette, à ses onze disciples (le douzième, Judas, pas fou, s'est débiné). Comme l'un d'eux, Thomas, refuse d'y croire, il lui demande de mettre sa main dans les plaies de sa crucifixion et lui dit: "Heureux ceux qui auront cru sans avoir vu". Depuis lors, ce même Jésus, par papes et sous-papes interposés, ouvre toutes grandes les portes du Paradis à ceux qui auront cru sans avoir vu et constaté:
- QUE l'Eternel a créé la terre en six jours et s'est reposé le septième;
- QUE l'Eternel a créé l'homme, Adam, puis la femme, Eve, en la façonnant d'un peu de glaise autour d'une côtelette extraite de cet homme, scalpel en main;
- QU' Adam et Eve n'eurent que deux fils, Caïn et Abel, qui repeuplèrent la terre. Mais comment? Un miracle sodomique? Ou alors forcément en forniquant avec leur mère, Eve, à défaut de frangines nubiles, nulle fille d'Adam et Eve n'étant citée dans le Livre sacré;
- QUE ce bel exemple d'inceste fut admis et béni par l'Eternel;
- QUE la Terre est plate et est le centre de l'univers malgré ce qu'ont pu en dire un certain Gallileo Galilée et quelques autres;
- QU'IL suffit à un gourou dûment consacré de prononcer quelques formules en
latin au-dessus d'un calice contenant un peu de vin et sur un autre
contenant quelques rondelles de pâte comestible pour que ce vin devienne vraiment, concrètement le sang de ce type mort depuis 2000 ans et que ces rondelles appelées hosties deviennent vraiment, concrètement le corps entier, total, intégral de ce même type, tripes incluses; Santél ! et Bon appétit!
QUE le fait de boire ce vin devenu sang et d'avaler ces rondelles de pâte devenues
le corps humain d'un type mort depuis 2000 ans ne constitue pas un fait
d'anthropophagie mais, au contraire, un acte purificateur appelé sacrement;
QUE ce miracle de l'Eucharistie n'est pas seulement un symbole, mais un fait réel
consacré par un mot: la transsubstantiation, autrement dit pour les ignorants
que nous sommes, la métamorphose des substances que sont le vin et l'hostie;
- QUE la mère de ce même gourou formidable apparaît de temps en temps, ça et
là, à des jeunes bergères hystériques et mythomanes et leur parle dans
leur patois ;
- QU'IL suffit de se plonger dans l'eau d'une source surgie sous les pieds de cette
apparition pour se guérir de toutes les maladies (mais attention: faut pas
trop lui en demander: par exemple qu'un doigt ou une jambe repousse!
ça ne s'est jamais vu et pour cause! faut pas exagérer dans les miracles! );
- QU' en donnant beaucoup d'argent aux gourous du Ressuscité pour dire des messes, les âmes de leurs êtres chers disparus qui pourrissent dans un Purgatoire quelque part on ne sait où s'envoleront toutes vers le Paradis, quelque part on ne sait où...
Et ainsi de suite. Pour qui souhaiterait connaître d'autres raisons de croire sans avoir vu et gagner ainsi son paradis, il est conseillé d'observer les rites des trois religions du Livre. Les ressources de la folie mystique sont inépuisables et la bêtise humaine est infinie: et ça, c'est Albert Einstein, né juif mais devenu athée, qui l'a dit.

"Heureux ceux qui y auront cru sans avoir vu" est la formule idéale pour fabriquer de l'imbécile heureux. Ils iront tous au paradis! Bravo! Tant mieux! Bon débarras! Joyeuses Pâques!

C'était la Lettre pastorale d'un disciple de Saint Thomas.
Narcisse Praz

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :