Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Donnons la parole à Sir Winston Churchill: “ La démocratie est le pire système de gouvernement à l’exception de tous les autres qui ont pu être expérimentés dans l’histoire”. L’actualité lui donne raison.
Sécessions en Ukraine démocratique. Une ancienne province ukrainienne, la Crimée, numériquement majoritaire pour une adhésion à la Russie postsoviétique et démocratique a fait
sécession. De toutes les démocraties occidentales se sont élevés force cris d’orfraies bien orchestrés par le grand frère américain, exemple de réussite en matière de démocratie puisque grâce à elle plus de 50 Etats parviennent à coexister tant bien que mal malgré d’innombrables dissonances de type racial, religieux ou simplement éthiques tel que le problème de la peine capitale. Or, qu’ont fait d’autre, les citoyens de la Crimée, sinon d’appliquer la plus élémentaire des notions de la démocratie, à savoir la loi du plus grand nombre? Or d’autres provinces ukrainiennes se rebellent contre le pouvoir central et revendiquent ce même droit de disposer d’elles-mêmes , droit fondamental reconnu par la Charte des Nations Unies. En vain: au nom de l’intégrité nationale purement artificielle bien que prétendument démocratique, le pouvoir central s’oppose, armée à l’appui, à cette légitime revendication. Cause toujours, Démocratie, tu m’intéresses...

Sécession refusée à la Catalogne. Même situation, même refus. Toutes les démocraties bien pensantes du monde occidental soutiennent le point de vue du gouvernement espagnol de quelque couleur soit-il, niant à cette grande province le droit de disposer d’elle-même, alors même qu’elle pourrait revendiquer une majorité massive de sa population en vue d’une émancipation. Une fois de plus, au nom du déni du droit des peuples à disposer d’eux-mêmes survient une dérive spectaculaire de la démocratie appliquée. Cause toujours, Démocratie, tu m’intéresses...

Démocratie ou médiacratie? Qui détient les médias exerce le pouvoir. Et l’on nomme ça démocratie. Il fut un temps où Emile Zola, Jean Jaurès et d’autres vrais démocrates pouvaient librement s’exprimer dans des journaux globalement acquis à leurs idéaux progressistes, voire parfois même révolutionnaires. Temps révolus. Qui règne sur le monde de l’Information de nos jours en France, pour ne citer que ce cas-là? Messieurs Arnaud Lagardère et Serge Dassault, princes du monde prospère des armements et... de la presse quotidienne, mensuelle et périodique; Messieurs Martin Bouygues, grand bétonneur et intrigant des affaires, Bernard Arnaud l’homme le plus riche de France et parmi les dix plus grosses fortunes mondiales. Cause toujours, Démocratie, tu les intéresses...

Aux journalistes oeuvrant dans les journaux et magazines de ces princes du Fric nous posons la question suivante: où commence et où finit l’autocensure lorsque vous rédigez vos articles à haute teneur politique? Au moment où vous vous demandez si votre article ne va pas subir la censure de votre rédacteur en chef, lui-même soumis à celle de son Conseil
d’Administration, lequel devra en rendre compte aux sus-nommés princes du fric tout-puissant?
Quant au quotidien “Libération”, journal réputé “de gauche”, il n’est pas à un compromis près, dès lors qu’il doit sa survie quotidienne au milliardaire Bruno Ledoux, prince de l’immobilier, des exploits bien connus des banquiers Lehmann Brothers, du Club de Golf de Saint-Tropez pour ne citer que ces exemples-là. Le journalisme dit “de gauche” livré stylos et ordinateurs liés aux caprices du monde capitaliste... qu’il est censé combattre! Au secours!

Heureusement, il y a la Suisse à citer en exemple! Les grands groupes phynanciers , qu’il est vain d’énumérer, contrôlent toute la presse quotidienne et les magazines à l’exception du Valais où ces gens-là doivent partager leur influence financière et idéologique avec... l’évêché de Sion et celui d’Ecône! Et tout le reste n’est qu’hypocrisie. Cause toujours, Démocratie, tu les intéresses...
Me. Ali Boron

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :