Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mercredi 19 février. QUAND BLOCHER FAIT BANDER MONTEBOURG.

Le vote des Suisses anti-immigration du 9 février aura eu au moins un effet positif... en France. En effet, depuis que sa compagne, la journaliste Audrey Pulvar l'a pulvérisé d'un communiqué de presse assassin informant les populations qu'elle rompait ses liens avec Arnaud Montebourg, le Ministre du Redressement Productif ne bande plus. A se demander, dit-on en France, s'il faut parler d'un Ministre qui ment debout ou d'un Ministre qui bande mou. Contrepettistes, appréciez!

Et voilà-t-il pas que le Sénateur vert Jean-Vincent Placé vient de tenir à son sujet des propos... déplacés en le qualifiant publiquement de Ministre impuissant, inutile et endormi! Passe encore inutile et endormi. Mais impuissant? Impuissant le Ministre justement à la tête du ministère du
Redressement? Donc, l'effet pulvérisateur de Madame Pulvar serait bien patent: les érections d'Arnaud Montebourg seraient au point mort?

Alors, pour bien montrer qu'il n'en est rien, le Montebourg du Viagra productif s'est monté le Bourrichon en braquant un index accusateur contre les Suisses qui, dit-il devant les micros des télés, par leur votation du 9 février se sont livrés à un suicide collectif. Et de brandir les menaces! Plus d'infirmiers et infirmières françaises au CHU de Genève! Visas pour les Suisses qui voudraient se rendre en France, restrictions, voire abolition des exportations suisses vers la France. On en passe. Pourvu que Hollande ne lui passe pas le secret du bouton de la bombinette atomiquette française, le Montebourrichon serait capable d'en larguer une sur Berne et va savoir où encore.

Pauvre France! Après la débandade du motocycliste casqué de l'Elysée débusqué par un journaliste avisé en train d'apporter les croissants du matin à sa Dulcinée, voici que son ministre du Redressement en est réduit à se pousser du col et du Montebourrichon en insultant la Suisse afin de se donner des airs de Ministre bandant du Viagra redresseur de bites qui n'a pas peur des Suisses et, par-là, faire croire aux Français que, bien que "pulvarisé" il bande encore. On l'appelle désormais Arnaud Monte-Bourrichon.

Partager cet article

Repost 0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :