Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Jeudi 7 août 2014. PAR ICI LA BONNE SOUPE !
Ainsi donc Monsieur l'évêque de Fribourg et ses acolytes de l'Eglise réformée entendent organiser des collectes pour dédommager les victimes des placements forcés traumatisées par leur vécu d'enfants esclaves. Rien d'étonnant à cela. C'est l'inverse qui l' eût été, tant est ancrée dans les moeurs des Institutions religieuses la tradition de faire payer par les générations actuelles les fautes et les crimes du passé imputables à elles-mêmes !

Eh bien, braves gens, donnez, donnez aux quêtes de votre Institution préférée! Mais qui vous garantit que votre argent servira vraiment à dédommager, autant que faire se peut, non pas vos propres victimes, mais celles de l' Institution qui en est responsable? Connaissant un peu les moeurs de ces gens-là, à votre place je me demanderais si vos dons ne finiront pas dans l'escarcelle de l'Institution criminelle elle-même!

Comme l'écrivait le Canard enchaîné à propos du slogan de l'Eglise catholique en vue du financement de l'Ecole abusivement dite libre: "Pour que l'Ecole dure, amis, donnez!" Autrement dit, ironisait le Canard: pour les cols durs (des soutanes) amidonnez!

Je me souviens des confidences de feu l'ami anarchiste genevois Georges Eperon, dont plusieurs témoignages ont été enregistrés par la TSR. Placé de force, enfant, chez des paysans qui le brutalisaient et l'exploitaient, il assistait à la remise de SON SALAIRE non pas entre ses mains propres mais entre les mains (SALES) du représentant de l'Institution Religieuse qui l'y avait placé. Ainsi s'enrichissaient aux dépens des enfants à elle confiés les Institutions religieuses chrétiennes de tous bords ! Mais aujourd'hui, pas question de mettre la main au portefeuille pour dédommager leurs victimes! Qu'elles crèvent et Dieu reconnaîtra les siens!

Monsieur l'évêque de Fribourg, en faisant appel à des quêtes auprès de vos fidèles actuels pour dédommager les victimes des crimes de votre propre Institution et donc en refusant de puiser à cet effet dans vos propres deniers, vous montrez votre vrai visage: celui de la Mafia! Et vos ouailles s'apprêtent à montrer le leur: la bonne tête du mouton bon à tondre!

Partager cet article

Repost 0