Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 18 mars 2014. Le Comité de l'Initiative populaire cantonale valaisanne POUR UN ETAT LAÏQUE s'est réuni hier au soir et a défini les dates de son lancement dont vous serez informés par le blog adéquat. Ce sera donc en mai prochain.

Au cours de cette séance mon postulat exprimé hier 17 mars sur face book, à savoir le statut des prêtres salariés par les communes ou l'Etat a été discuté: doivent-ils ou non être considérés comme des fonctionnaires de l'Etat?

Je soutiens pour ma part que le statut d'une personne qui perçoit chaque mois un salaire fixe de la part de l'Etat par le biais des communes ou autres instances intermédiaires, salaire fixé sur la base même d'autres de ses fonctionnaires, c'est-à-dire l'égal du salaire d'un enseignant célibataire, doit bien être assimilé à celui d'un fonctionnaire de l'Etat.

Or, ces prêtres devenus fonctionnaires de l'Etat profitent de leur ministère pour recueillir des fonds, dons, legs, héritages dont ils disposent librement à leur guise sans en rendre compte à leur vrai patron qui les stipendie, c'est-à-dire l'Etat ou les communes.

Pour moi, un employé payé par un patron pour faire un travail et qui en profite pour s'enrichir ou enrichir des tierces personnes sans en rendre compte à son patron qui le paye chaque mois ponctuellement commet ainsi des détournements de fonds au détriment de son patron, L'Etat.

Or, il se trouve que l'Etat du Valais, non laïque actuel, persiste à fermer les yeux sur cette situation. Ce faisant, l'Etat du Valais actuel commet lui-même un acte répréhensible à l'endroit des citoyens, car ne nous a-t-on pas de tout temps enseigné que l'ETAT, C'EST NOUS? C'est donc vous, citoyens, qui devriez profiter du fruit du labeur de ces fonctionnaires que vous rémunérez et non pas l'évêché, les paroisses et toutes autres instances collatérales.

Voilà pourquoi aussi, indépendamment des autres données d'ordre supérieur, philosophiques, morales, intellectuelles ou éthiques, il VOUS
apparient, à VOUS, CITOYENS qui êtes l'ETAT, de modifier la Constitution de ce canton pour en faire un Etat laïque moderne et cohérent en soutenant notre Initiative. Salut.

Partager cet article

Repost 0