Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

Mardi 21 janvier 2014. Pleine page de la PRAVDA du Valais pour annoncer que M. J-M. Cleusix, chef du Service de l'enseignement récemment nommé par le Cons. d'Etat Oskar Rodomont 1er, va verser à des oeuvres de bienfaisance les impôts arriérés que lui réclame la commune de Leytron. On n'entre pas dans les détails. Il s'agit de centaines de milliers de francs. Bien vu!

Nous, promoteurs de l'Initiative populaire cantonale valaisanne POUR UN ETAT LAÏQUE, présentons notre candidature à M. J-M. Cleusix afin d'être aussi bénéficiaires de son geste magnanime. En effet, quelle meilleure cause que la nôtre M. le chef du Service de l'enseignement public peut-il espérer trouver dans ce canton? L'Initiative vise ni plus ni moins qu' à faire en sorte que l'Etat du Valais et les communes cessent de verser annuellement des millions de francs à un évêché multimilliardaire en biens au soleil et... à l'ombre de ses sociétés anonymes, ainsi qu' aux paroisses sous forme de salaires de leurs curés et vicaires. Ces millions de francs ne doivent plus continuer à engraisser ainsi une institution épiscopale multimilliardaire mais soient consacrés, au contraire, au bienêtre des familles, par exemple?

Notre Initiative populaire, Monsieur Cleusix, dépoussièrera les institutions valaisannes et fera de ce canton enfin laïque un canton moderne et non plus l'obscurantiste Valais du 19ème siècle où 99% de la population pratiquait encore sa religion, alors que ce pourcentage actuel est tombé à entre 5% et 7% de la population.
Or, c'est pour ces malheureux 7% de la population que, actuellement, l'Etat et les communes continuent de payer un salaire égal à celui des professeurs aux curés pour des messes dites devant 4 ou 5 fidèles, ainsi que relaté dans un autre article de la même Pravda de ce jour 21.1.2014.

Déjà ce premier argument plaide en notre faveur. Alors, Monsieur Cleusix, on peut compter sur vous pour soutenir financièrement notre INITIATIVE POPULAIRE CANTONALE VALAISANNE POUR EN ETAT LAÏQUE? Il en sortira moderne et enfin assez lucide pour ne plus financer des gens et institutions plus riches à eux seuls que tout l'Etat du Valais lui-même?

La tardive laïcisation du Valais représente une oeuvre de salubrité publique intellectuelle et morale. Merci d'avance, Monsieur le sous-chef de Rodomont Premier.

Partager cet article

Repost 0